Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Disparition non inquiètante

Publié le 3 Décembre 2016

Elle a, Elle à, disparue sans crier gare, s'en ai aller entre le 10 et 13 Aout, comme par magie, par miracle, ma maladie.

Pourquoi? comment est-ce arrivé? comment est-ce reparti? qu'est-ce que c'était? Autant de questions qui resteront sans réponse.

J'ai ressenti sur ces 3 jours, et je peux même dire le mardi après midi 10 Août que ça y est, j'étais libéré, je n'ai pas les mots justes pour décrire cette sensation. C'est parti comme c'est venu, aussi rapidement.

Je suis toutefois rester prudent, ne sachant pas à quoi il fallait et avait fallu faire face, et ce que le corps avait subit n'allait pas se remettre en 3 jours.

J'ai pu baissé très rapidement les doses du traitement, reprendre le sport, très doucement mais surement, le travail, bref rependre une vie normale et ne plus souffrir, ne plus à voir mal, quel bonheur! Début Septembre résultats de tests plus qu'encourageant mais à surveiller toutefois.

On est pratiquement 4 mois après et je n'ai plus de séquelles, plus de traitement, je peux enfin refaire des projets.

Cette année aura été riche d'enseignements, riches de souffrances, de doutes, d'impuissance, de frustration, de déception, riche humainement car si on rencontre des personnes peu compatissantes, on en découvre aussi des passionnées, des personnes dévouées, qui ont un rôle très important. A l'hôpital, de l'aide soignant au médecin, chacun tient un rôle important, et je tenais a les remercier.

Une année révélatrice, une expérience forte, on en ressort un peu comme neuf, une sorte de nouveau départ, on est toujours soi mais avec un autre regard, avec une conscience et une perception de la vie modifiées. On a beau savoir, lire, écouter des témoignages, des descriptifs, on ne peut pas savoir ce que c'est tant qu'on y pas passé. A titre de comparaison, savoir que monter le mont Ventoux est difficile, mais tant que tu l'as fait, tu peux pas savoir. Et puis il y a les dommages collatéraux, ce qu'on fait subir au peu de personnes qui veulent bien le supporter, qui sont la aussi d'un grand soutien. Quand vous n'arrivez plus a suivre une discussion car vous ne vous rappeler par de ce vient de vous dire, si vous pas aider, vous êtes foutus.

2017 est déjà en préparation, le temps passe vit et il est temps d'oublier ce temps perdu !

 

Disparition non inquiètante
Commenter cet article