Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Cyclo la "Roger Pingeon" -02/04/2017 - 64/487

Publié le 4 Avril 2017 par Bat

Cette cyclo était "l'objectif", celle pour laquelle je roule depuis décembre, sous la pluie, le froid, faire du spécifique, celle pour laquelle j'ai fais des courses de préparation, ou je me suis investis.

4 ème année ou je suis inscris et pour diverses raisons je n'ai jamais pu la faire.

Après la fatigue de Dimanche dernier, semaine light, une sortie de 45' et une autre de 2h avec quelques 30/30 en côtes. il fallait bien ça. Dimanche je suis reposé, les jambes sont bonnes. J'arrive en avance, retrait du dossard, parking, tout est bien ficelé, aucun problème. Il y a moins de monde qu'à La Corima, je m'installe dans le sas vers 8h35, dans les 60 ème sur le ligne de départ, il y a Cédric, Sylvain, Marco, Didier etc. il fait frais. j'ai opté pour la sous couche Manches longues + maillot MC + cuissards court. ça serait parfait pour supporter les 4° en haut du col.

Donc à priori toutes les conditions sont là : Jambes ok, courses de prépa, parcours que je connais un peu, bien placé au départ, une nuit correcte.

Le parcours a changé suite à des travaux. Départ Fictif à Gignac puis vrai départ au vieux pont de Lagamas; je suis dans les 60 ème, pas hyper bien placé pour le coup mais c'est pas trop mal. ça roule par accoup, de nombreux coup de freins, c'est pas fluide comme à la Corima, faut vraiment faire gaffe, je reste prudent et essaie de garder ma place même si il faudrait être plus en avant et plus agressif. Le jeu en vaut pas la chandelle.

Le col arrive assez vite..ça fait presque 2 ans que j'ai pas monté un col ; celui la je le connais mais quand même, me rappelais pas de ce type d'effort ! Evidemment c'est mon gros point faible de part mon gabarit et aussi du fait de pas en avoir vers chez moi et donc de jamais en faire malgré certains progrès en cote. Je monte au train et aux sensations, qui sont bonnes même si beaucoup me lâchent. je m'étais dis si je monte en 28' ça sera pas mal, mon record étant à 31', même si je sais qu'avec ce temps la course est pliée, faut monter en maxi 26', idéalement en moins de 25'30. ( Temps final 28'04 que je verrais en rentrant). Je me retrouve avec le team St Aunès, je suis content car Didier, Philippe, Thierry sont de bons cyclistes, je les lâche un peu (15/30"), je me rapproche d'un petit groupe, à 10m, mais je ne peux revenir, ils sont pas loin mais sur la fin je me prends un bon vent dans la tronche et la je les vois partir, arrivé au dessus du col c'est gros vent de face, je ne les reverrais jamais malgré que je fasse le forcing, j'y laisse des plumes.

ça revient de l'arrière, le groupe de Didier, un groupe de 8/10, un groupe qui grossira petit à petit pour se retrouver à plus de 20. on va rouler plus de 40 km ensemble. on doit être 3/4 a relayer, ça roule pas assez vite, toujours le même problème. La descente sur Soubès est le meilleur moment, on se prends pour des pilotes, une belle descente, large et roulante, le kiff. Le coup de cul de Soubès à 17% me casse les jambes. la montée de Fozières je suis devant, ça roule pas vite, ensuite une 2 ème cote, on passe Camille, et la je suis dans le dur, je me souvenais pas que ça montait comme ça, l'intérieur des virages sont très difficiles! J'aurais du me laisser un peu décrocher pour revenir dans la longue descente ou ça roule pas bien vite, mais ça roule.

Puis viens le moment ou je décroche vers le 70 ème, je perds 3 mètres, 5,10,20,50..je me retrouve seul vent dans la gueule, gros coup de mou, j'ai envie d'arrêter, je suis énervé parce que je ne comprends pas pourquoi je lâche et surtout je me disais que si je parvenais à la fin dans le groupe je pouvais surement jouer une place pas trop dégueulasse.. je continue à mon train, je me fais mal mais ça avance pas, je passe Pat de l'Asph, je fini les 15 km solo, le retour est plus facile en descente + vent un peu favorable.

Je ne connais pas mon classement à l'arrivée, je vois qu'il y a pas mal de cyclistes arrivés. je vois Céd et Sylvain et m'annoncent leurs supers résultats, dans les 10 ! grosse perf. du coup je me dis que je suis vraiment passé à coté.

Mais je ne pouvais pas mieux ce jour là, et surement pas mieux les autres fois car je ne passerais jamais les cols assez rapidement, donc serais tjr relégué dès les 15/20 premiers kms et après, avec le vent et les conditions de la course on ne peut pas rouler seul et revenir.

Cédric me propose qu'on aille manger, j'allais partir, déçu. Finalement on va manger, je vois le classement : 64 ème. le groupe roulai pour la 40 ème place, ça aurait été pas mal.. Le repas est pas mal du tout, saumon, poulet et bon dessert. 

Plus la journée et plus je suis déçu ; j'ai jamais été dans la course, toujours décalé, pas assez rapide quand il fallait et en jambes quand ça roulait pas, mais comme ça me soule quand ça roule pas, je me mets devant, et ça se paye tôt ou tard.

Après coup..c'est mon niveau sur cyclo, dans les 15%. Correct mais pas génial. être plutôt explosif ou bon sur des efforts courts et solitaire ou clm sert strictement à rien ; il faut être endurant, ce que je ne suis pas, j'aime quand c'est court et rapide, voir très court, et surtout...maxi 3% en montée!

 

Quelques chiffres inutiles :

64 ème sur 487

Temps : 2h43 pour 85,5km, soit 30,8 km de moyenne et 1360 de D+

Cardio moyen : 165 et max à 186.

Score d'endurance 174, donc bien moins élevé qu'à La Corima malgré une course plus longue avec plus de D+.

 

La saison cyclo se termine donc ici.

Commenter cet article